Béatrice Prangé, naturopathie à Orléans
51 A, Rue du Coq Saint Marceau, 45100 Orléans
06 58 11 31 21
Du Lundi au Vendredi de 9h à 13h et de 14h30 à 19h. Le Samedi de 9h à 14h.
Béatrice Prangé
Naturopathe mobile à Orléans et alentours
 
Béatrice Prangé, naturopathie à Orléans

La covid-19 & les huiles essentielles ATTENTION DANGER !

Santé

Il y a bien des risques dangereux avec les huiles essentielles et la Covid-19.

Si vous pensez être atteint de la Covid-19 et que vous utilisez des huiles essentielles sans connaissances approfondies, ou parce que la copine vous a dit que tout ce qui est naturel ne fait pas de mal etc ... prenez garde au risque malheureux d'empirer votre cas !

Depuis l'apparition de ce virus, vous êtes au courant par les informations qu'il faut proscrire tout ce qui est anti-inflammatoires, sachez que les anti-inflammatoires existent aussi dans la composition d'huiles essentielles.

En cas d'infection au covid-19, il est formellement contre-indiqué de prendre des anti-inflammatoires, tout simplement parce qu'ils empêcheraient de lutter le corps contre le virus.

Les autorités recommandent la prise de paracétamol.

Ne tentez en aucun cas de faire baisser votre fièvre à l'aide d'huiles essentielles même si vous pensez que ... pour telle et telle raison ce serait une bonne idée.

Liste des principales huiles essentielles anti-inflammatoires

- La lavande vraie à éviter.

- La gaulthérie couchée ou odorante car elle est comme une aspirine naturelle.

- L'Achillée millefeuille a une action anti-inflammatoire puissante.

Les huiles essentielles contre les rhumes à éviter !

On utilise beaucoup d'huiles essentielles contre les petits maux d'hiver en inhalation ou en massage, et là encore bien qu'efficace contre les rhumes sont à éviter en cas de covid du fait de leur action anti-inflammatoire.

- L'eucalyptus citronné

- Le romarin à verbénone

- La cannelle

- La verveine odorante

Mais il n'y a pas que les huiles essentielles, il nous reste les plantes dans la phytothérapie qu'il faut proscrire aussi !

Depuis le mois d'avril 2020 l'Anses (agence nationale de sécurité sanitaire et de l'environnement) met en garde contre certaines plantes qui pourraient agir comme les fameux AINS = Antis Inflammatoires Non Stéroïdiens.

C'est à dire toutes les plantes qui contiennent de l'acide salicylique qui est la molécule principale de l'aspirine, tels que le saule, le bouleau, la reine des près, le peuplier,  la verge d'or et les polygalas.

Toujours selon l'Anses, d'autres plantes à l'action inflammatoire sont à proscrire comme les échinacées, le curcuma, l'harpagophytum et la griffe du chat.

 

L'automédication est dangereuse

même avec les plantes

 

 

Prenez soin de vous !

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.